COMMUNIQUE INTERSYNDICAL

Commission Paritaire

Lors de la séance de la Comission Paritaire Confédérale du 25.09.12; il a été question de définir les salaires minimas à l'embauche pour les emplois repères de la Branche Crédit Mutuel. Face aux propositions largement décalées de la Direction, les Organsiations Syndicales ont unanimement décidé de na pas signer cet accord. Pour expliciter ce choix, nous avons fait un communiqué intersyndical.

DECLARATION INTERSYNDICALE

COMMISSION PARITAIRE du 25 Septembre 2012

Les organisations syndicales de la Branche CREDIT MUTUEL, réunies en Intersyndicale reconnaissent que l’évolution du nombre des Emplois repères dans la Branche représentent une avancée.

Après avoir consulté leurs mandants comme elles s’y étaient engagées lors de la commission paritaire du 13 Juin dernier, elles constatent que le niveau de salaire des emplois repères ne représentent pas la valeur desdits emplois au regard de la formation et de la technicité qu’ils requièrent.

Elles regrettent le manque total de visibilité sur le nombre de salariés impactés par de telles mesures.

Par ailleurs, elles constatent que l’échelle des salaires minimas à l’embauche n’est que de 1,7O entre le salaire minima à l’embauche et le salaire d’un Directeur de Caisse, elles notent également que le salaire minima à l’embauche pour un Directeur de Caisse est inférieur au plafond de la tranche A de la Sécurité Sociale.

 

En conséquence, l’intersyndicale informe les représentants de la délégation Employeur qu’il n’y aura pas de signataires de l’accord sur les minimas de salaire dans la Branche CREDIT MUTUEL.

 

Informations supplémentaires