Quand le voile se lève.

Les négociations vont bon train à propos de la rémunération et du nouveau contrat d’intéressement qu’il convient de mettre en place au 30 juin.

A coups de suspensions de séances et autres rencontres Intersyndicales, les partenaires sociaux se sont mis d’accord pour le temps de la réflexion et le temps de l’information vis-à-vis des salariés.

Un tract Intersyndical a donc été rédigé portant sur les positions affichées par la Direction et les exigences de l’Intersyndicale face à ces propositions.

Parmi ces propositions que nous ne pouvons accepter en l’état figurent la dénonciation de l’accord de 2001 sur le pouvoir d’achat, la révision de la matrice salariale et le refus d’une distribution plus égalitaire de l’intéressement.

Notre cohésion Intersyndicale a permis jusqu’à présent de favoriser le dialogue avec la Direction qui peut ainsi jauger du niveau d’exigence des salariés.

Volte- face du Syndicat CGC-SNB qui ne partage pas l’opinion des autres organisations, vraisemblablement à propos  de la distribution de l’intéressement.         

Si nous ne contestons pas une opinion qui leur est personnelle, le mode opératoire est quant à lui tout à fait dommageable à l’entente jusqu’ici affichée !

La rédaction commune du tract était bien la résultante des échanges entre les diverses organisations syndicales et le fruit d’une réflexion commune sur tous les sujets abordés. En ce cas, pourquoi un tel désaccord au moment de la parution ?  Ne pas froisser les cadres adhérents du SNB- CGC ?

 

L’EQUIPE COMMUNICATION DE LA C.F.D.T au C.M.O.

 

Informations supplémentaires