Nos valeurs

  • Imprimer

Toute organisation humaine fait référence à des valeurs pour guider son action. Une organisation syndicale veut aussi transmettre et faire partager ses valeurs à ses adhérents. Ce à quoi tient la CFDT est contenu dans ses statuts. Nous ne reprenons ici que les points qui nous semblent essentiels.

Un syndicalisme confédéré.
Autrement dit, un syndicalisme soucieux de l'intérêt tant général qu'individuel. Ce syndicalisme refuse les corporatismes et regroupe l'ensemble des salariés qu'ils soient employés, gradés, ou cadres.

Un syndicalisme de liberté.
La CFDT est attachée à la liberté de conscience, d'opinion et d'expression, au respect de convictions personnelles, philosophiques, morales ou religieuses.

Un syndicalisme pour la solidarité.
Ce syndicalisme est soucieux d'une plus grande solidarité envers les catégories sociales, les régions et peuples les plus défavorisés, et refuse les inégalités. Solidarité nationale lorsque la CFDT plaide pour une politique d'embauches en contrepartie de la réduction du temps de travail, pour l'insertion des jeunes, pour la couverture maladie universelle. Refus des inégalités lorsqu'elle lutte contre l'exclusion sous toutes ses formes, lorsqu'elle lutte pour l'égalité des chances à l'école, pour l'égalité entre hommes et femmes ou lorsqu'elle combat les discriminations raciales. Solidarité internationale lorsque la CFDT apporte son soutien au peuple chilien pendant la dictature de Pinochet ou au Syndicat Solidarnosc lors des événements en Pologne.

Un syndicalisme démocratique.
La CFDT attache une importance primordiale à la démocratie : dans son fonctionnement interne en assurant une large participation de ses adhérents aux décisions ; dans l'entreprise qui doit donner aux salariés la possibilité de s'exprimer et de participer à l'élaboration des revendications ; nécessité enfin de démocratie dans le domaine politique, ce qui explique l'opposition de la CFDT à tout régime autoritaire ou totalitaire.